Site Meter

mardi 9 février 2016

En toute transparence...

Ce matin...

Ma femme: Tu connais Jean-Yves Couteau ?
Moi: Oui, pourquoi ?
Ma femme: il vient de mourir...


Effectivement, je venais à l'instant de lire un article de La Nouvelle République qui annonçait que suite à son cancer et son traitement, M. jean-Yves Couteau, le président du conseil départemental d'Indre-et-Loire travaillait à son domicile pour se reposer et traverser cette épreuve...


Mauvais timing dans la NR ce matin...

Cette nouvelle m'a passablement agacé car elle faisait écho à une discussion que j'avais eu l'année dernière sur les réseaux sociaux, sur le devoir d'un politique à annoncer sa maladie (si elle peut nuire à l'exercice de son mandat) avant de se présenter devant les électeurs.

Contrairement à ce qu'écrit aujourd'hui La NR dans sa nécrologie, M. Couteau n'"avait pas fait le choix de la transparence". Certes il "n'avait pas caché ses problèmes de santé" à ses proches et tout le Landerneau politique et médiatique tourangeau était au courant, mais pas les électeurs... (il faudra attendre juin 2015 pour que les médias s'autorisent à traiter l'information).

Cet événement tragique et malheureux me conforte dans mon idée que les politiques doivent la transparence aussi bien en matière de patrimoine, de conflits d'intérêt et aussi leur santé.

Mes sincères condoléances à sa famille et ses proches...


Graffiti Interruptus

Photo: Moi sur Flickr

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...