Site Meter

mercredi 21 mars 2012

Défi "Histoire & Patrimoine" tourangeau #10



Qui peut m'en dire un petit peu sur ce bâtiment (et ce qui se cache derrière !) au 1 rue de Blois à Amboise ?

PS. Eric, il faut que tu rediriges les visiteurs de ton ancien blog vers le nouveau ! c'est pas clair...

6 commentaires:

  1. P... c'est pour moi la question :

    En 1835, Jacques-Emmanuel Mabille, propriétaire d’une boutique de serrurerie-métallerie “au Bout-des-Ponts” veille à la formation de ses deux fils. Elle sera technique pour Emmanuel et commerciale pour Ernest. Dix ans plus tard, les deux frères reprennent l’entreprise familiale et mettent au point un nouveau type de pressoir au système de serrage
    universel. Le succès est fulgurant.
    Les pressoirs à vin, cidre, huile, sont exportés dans le monde entier. Après l’exposition universelle de 1900, Georges Mabille, un petit-neveu, développe une activité de construction métallique dans un hangar signé Gustave Eiffel.
    L’entreprise prospère et crée une centaine d’emplois. Après la seconde guerre mondiale, Georges Mabille revend son hangar à Jean Daninos et s’installe à l’emplacement des futurs Espaces Saint-Maurice. Les établissements se spécialisent dans la construction de hangars agricoles.
    A sa mort, l’entreprise est reprise, puis vendue à une autre personnalité, Jacques Archambeau, qui relance l’activité.
    Il emploie jusqu’à 250 ouvriers et fond près de 600 tonnes de métal par mois !
    La crise pétrolière des années 70 met un terme à cette période faste.
    L’entreprise connaît des difficultés grandissantes et une baisse d’effectif avant sa revente au groupe Leroux et Lotz, en 1992, puis sa mise en liquidation, deux ans plus tard.
    La friche s’installe alors dans le paysage jusqu’au rachat du site par Val d’Amboise, le 4 novembre 2002.
    L’ensemble des bureaux est rénové et devient le siège de la communauté de communes. En 2005, les travaux pour la réhabilitation du secteur de Saint-Maurice sont lancés. La société Aquitaine Démolition est en charge de la déconstruction et du désamiantage du site. Pendant 11 semaines, 6 500 tonnes de matériaux amiantés sont collectées !

    Dada, j'ai bien noté ton PS, je m'en occupe ce WE.

    Euh, tu étais à Amboise aujourd'hui ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo ! ça ne se voit pas vraiment que ça a été repris...

      Supprimer
    2. Je suis d'ailleurs passé devant pour aller passer mon code (que j'ai eu !!), et je confirme, ça ne se voit absolument pas que ça a été restauré !

      Supprimer
  2. Re. Tu les vois les M de Mabille sur le toit !

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ces explications très détaillées au sujet de cette façade que je trouve vraiment sympa...

    PS. Oui, je suis passé à Amboise en coup de vent ce matin...

    RépondreSupprimer
  4. En coup de vent car il avait des verres qui l'attendaient à Tours

    RépondreSupprimer

Les commentaires ANONYMES ne sont pas acceptés. Merci de prendre au moins un pseudo SVP ;-)))

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...