Site Meter

mercredi 21 septembre 2011

Emprunts toxiques : Saint-Pierre aussi...

La carte des "emprunts toxiques" fournis par Dexia [src]

Ce matin, le quotidien Libération dévoilait la liste des collectivités ayant contracté des produits financiers auprès de la banque Dexia, qui en raison de la variation de leur taux d'intérêt aura un impact financier très important (voir catastrophique) sur le budget de ces collectivités :
Les emprunts toxiques constituent un risque énorme. La plupart fonctionnent sur le modèle suivant: trois ou quatre ans après le début du prêt, débute la phase dite «structurée». Les taux sont alors calculés en fonction de formules abscondes, à partir d'indices financiers très variés (comme le cours du franc suisse, du yen, du dollar ou les CMS, un taux de référence utilisé uniquement par les investisseurs avertis). Et ce, pendant une période de 15 à 25 ans. Ce qui veut dire que, durant cette période, n'importe quelle évolution (à la hausse ou à la baisse) des marchés peut avoir des répercussions énormes sur le taux de remboursement de la collectivité.
Comme l'indiquait Gaël ce matin, la commune de Saint-Pierre-des-Corps est aussi malheureusement concernée avec trois prêts contractés pour un surcoût évalué à 2.4 millions d'euros, soit 7.6 % de son budget 2010.


Nous aurons probablement des explications de madame Beaufils sur la situation et des discussions animées lors du prochain conseil municipal (date encore non connue)...

Autres communes concernées : Amboise, Chinon , Loches, Ballan Miré, Montbazon, Chambray-lès-Tours, Joué-lès-Tours, Saint Avertin, Loches, Château Renault, La Ville aux Dames, Cinq Mars la Pile...

EDIT DU 22/09/2011 : précisions de la mairie dans la Nouvelle République du jour.
La ville de Saint-Pierre-des- Corps figure sur la carte des communes « infectées » par les prêts toxiques de Dexia. Selon le site Internet de Libération, en 2009, la commune était sous la menace de trois emprunts d'un montant global de 11 M€ pour un surcoût potentiel de 2,48 M€, soit une facture en hausse de 22,42 %. Toutefois, tous ces emprunts ont été renégociés. Deux d'entre eux ont été transformés en prêts à taux fixes pour les années à venir et, aujourd'hui, le solde des encours est même positif. « Actuellement, nos emprunts sont sécurisés mais la renégociation est permanente. Il y a toujours un risque sur le long terme », admet-on à la mairie. Pour sa part, la sénatrice-maire de Saint-Pierre - Marie-France Beaufils - constate que le dossier Dexia sort « au moment où le secteur bancaire a du mal à répondre aux besoins des collectivités ». L'élue communiste milite activement pour la création d'un « pôle public bancaire » afin de « mettre à l'abri les communes des risques des marchés financiers ».

0 réactions:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires ANONYMES ne sont pas acceptés. Merci de prendre au moins un pseudo SVP ;-)))

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...