Site Meter

mercredi 23 mars 2011

Mais quel bordel !




Je ne sais pas vous mais moi, je trouve que la stratégie (et la position) du PS tourangeau pour ces cantonales tourne au guignolesque, notamment dans les cantons de Luynes et Tours Est.

Au premier tour, suite à un accord signé avec EELV dans la douleur (mais historique !), le PS tourangeau soutenait sur Luynes la candidate Lassus (EELV) face à un candidat dissident PS, Ageorges (qui n'avait pas accepté le-dit accord donc), et sur Tours Est, Dayan (PS) face à une autre dissidente PS, Chevet (qui elle n'a pas accepté le vote des militants socialistes !). C'est simple, non ?

Suite aux résultats du premier tour, dans un communiqué, le PS tourangeau annonce donc les candidats soutenus au second tour : à Luynes, Ageorges (le dissident PS) arrivé devant la candidate écolo, et sur Tours Est, Boulanger (le candidat EELV), arrivé en tête devant Dayan (le candidat officiel PS)... Vous me suivez ?

Dans l'annonce de son maintien au second tour des cantonales dimanche prochain, Dayan justifie sa décision par la position nationale d'Europe Ecologie Les Verts qui maintient des candidats dans des duels PS/EELV et finalement attaque très peu la direction départementale du PS ! Surement pour se ménager une porte de sortie...

En tout cas, je ne sais pas si c'était l'effet recherché mais en terme d'image, cette situation est vraiment abracadabrantesque et ça m'étonnerait que ça fasse revenir les abstentionnistes aux urnes !

PS. Je serais militant socialiste tourangeau, je demanderai illico la démission de Jean-Patrick Gilles, le 1er secrétaire fédéral d'Indre-et-Loire... et de Dayan et Ageorges pendant qu'on y est ;-)))

18 commentaires:

  1. D'un côté si les candidats ne suivent pas les consignes de leur parti : Monique Chevet qui se présente malgré le vote des militants PS (mais soutenue par Claude Roiron...), Alain Dayan qui se maintient malgré l'accord PS-EELV... y'a pire ailleurs et dans le même camp (genre dans le 93...).

    La faute à qui ? Parti ou candidat affilié au parti ?

    RépondreSupprimer
  2. @Jayronimow

    Les 2, mon capitaine !

    On a l'impression d'être dans une boîte où la direction prend des décisions qui ne sont pas respectées par les salariés... Y a un gros soucis de communication et de management dans tout ça.

    RépondreSupprimer
  3. Sans oublier le candidat divers droite, piloté par RDDV et ses derniers fidèles, qui empêche Guillaume Lapaque (soutenur par l'UMP et le NC) de se maintenir au second tour. La politique tourangelle a quelque chose de vraiment pourri !

    RépondreSupprimer
  4. Permet moi de prendre la défense de Joël Ageorges sur le canton de Luynes.
    Le hic dans ce foutoir sans nom, c'est que sur ce canton, le vote des militants n'a pas été non plus respecté (moi je dis ça, après tout n'étant pas encartée, ça ne me regarde pas...).
    L'accord entre le PS et EELV est survenu bien après les "primaires" de septembre qui ont vu la victoire de Joël Ageorges face à Jacques Sauret.
    Soulignons que ce dernier avait le soutien de la fédé PS37. La défaite du chouchou a donc été mal vécue et c'est suite à cela qu'il a été décidé de "sacrifier" le canton à EELV et plus particulièrement à Bernadette Lassus.
    Loin de moi l'envie de la juger mais pour toutes personnes vivant sur ces 5 communes et connaissant un minimum les habitants, il était évident qu'un candidat EELV n'aurait aucune chance face au maire de Luynes, Bertrand Ritouret.
    EELV n'est absolument pas implanté, la candidate, une parfaite inconnue, quant au discours...
    D'autre part, très vite une odeur de souffre a embaumé cette campagne. EELV a rapidement pris à partie Joël Ageorges par des critiques incessantes sur sa personne voire ses proches, ce qui permettait moi de le dire vole très bas. Et la NR s'en est largement fait l'écho. Bref, l'adversaire n'était plus la droite mais bel et bien Joël. Lui en revanche a choisi le combat des idée et c'est tout à son honneur, je pense d'ailleurs que les électeurs ne s'y sont pas trompés.
    En plus du fait qu'il a le soutien de Joseph Masbernat notre conseiller général sortant, grande figure locale, Gérard Garrido, maire de Fondettes, Patrick Chalon, maire de Saint-Etienne de Chigny, tout deux non encartés, et de nombreux soutiens, militants, sympathisants, sur le canton et hors du canton: Claude Roiron, Dominique Lachaud, etc.
    Aujourd'hui, le PS a pris la décision de le soutenir (alors que sur Tours-Est c'est l'inverse...). Le Front de Gauche, le MRC, le MPEP se sont ralliés à lui, seul EELV a fait le choix de ne pas se prononcer et donc de ne pas donner de consigne de vote.

    Je pense que cette campagne des cantonales a ouvert des plaies qui peineront à cicatriser pour longtemps dans le paysage de la gauche départementale...
    Malheureusement ce qui est à redouter ce sont les conséquences sur l'électorat et les élections présidentielles de 2012. Ces comportements nous dépassent et bien souvent nous éloignent de ce "personnel" politique jusqu'à, pour certains, les détourner des urnes.

    RépondreSupprimer
  5. quel bordel... tout est dit dans le titre

    et alors le troisième tour (élection de la présidence) puis le quatrième (sénatoriales) alors là attention je pense qu'on va vers du grand guignol

    RépondreSupprimer
  6. "Je serais militant"
    Mais milite copain, met les mains dans le cambouis! :)

    RépondreSupprimer
  7. @Alexandra : votre analyse est plutôt juste pour le canton de Luynes. Je vous rejoins dans le fait que je ne mettrai pas Ageorges dans ce même panier de crabes.

    @Romain blachier : on peut militer sans pour autant adhérer...

    @Gael : on a tous très bien compris que l'enjeu au PS ( pour certains du moins ) c'est de faire tomber Roiron.

    Pour le reste : cette élection laissera des traces c'est sur, entre une fédération qui fait la girouette, des candidats avides de pouvoirs et tout ce ptit monde qui ne cesse de se ridiculiser les prochaines échéances risquent de faire mal.

    RépondreSupprimer

  8. @Matfanus

    Tu sais quoi ! Les bonnes manières bloguesques ne t'autorisent pas à répondre aux commentaires avant le taulier ! Saches le :-///

    @Romain

    Mon militantisme politique s'exprime dans mon activité bloguesque et les réseaux sociaux... En ce qui concerne les partis politiques, franchement, ces éternelles luttes de pouvoir ne me donne pas envie d'adhérer pour une quelconque formation.

    @Gaël

    Woui, la farce va continuer...

    @Alexandra

    Comme je te l'aurais dit si Matfanus n'avait pas ramené sa fraise, je donne mon avis de loin et je juge l'image des partis par le prisme des infos données par les médias locaux... Mais quoiqu'il arrive à un moment donner les politiques (parti ou candidat) doivent suivre les règles édictées, ce sont eux qui font les lois à l'assemblée et ils ne sont même pas fichus de respecter des élections de militants (le PS) ou des accords entre partis (les candidats)...

    RépondreSupprimer
  9. @dadavidov : oui mais moi je me moque de la bienséance, les militants m'ont désigné... euh pardon je m'égare

    RépondreSupprimer
  10. @Matfanus

    Ben, fais gaffe, toi ! La prochaine fois, je te mets un coup de pied aux fesses par commentaire interposé...

    RépondreSupprimer
  11. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  12. Dayan joue son va-tout après avoir été blackboulé sur les listes des régionales il tient plus que tout à s'accrocher à son cumul de mandat.

    On se demande pourquoi...

    RépondreSupprimer
  13. Je vais vous faire une confidence... Je suis de droite et je vais voter Ecolo au 2nd tour pour faire avant tout barrage à Dayan qui représente le système politico-tourangeau dont de plus en plus de personnes ne veulent plus !

    RépondreSupprimer
  14. yvette ferrand26 mars 2011 à 10:32

    Sauf que vous êtes loin de tout savoir,en particulier les conditions dans lesquelles Ageorges a été "élu" par les militants.
    Le problème en Indre et Loire existe depuis la désignation de Claude Roiron à la présidence:elle n'a cessé de tenter de destabiliser tout le monde pour assoir son pouvoir local et éliminer les autres.Il est vital de changer de présidente et de rester à gauche.

    RépondreSupprimer
  15. Peut-être sa troisième casquette s'est-elle envolée sous le souffle du réacteur d'un des aéronefs de cette fameuse compagnie irlandaise, un peu en délicatesse avec le droit du travail français, pour laquelle il a les yeux de Chimène, toujours est-il que l'autre gros cumulard de Dayanair est souvent présenté – comme il y a quelques jours encore, dans la NR – comme adjoint au maire de Tours et conseiller communautaire au sein de Tour(s)plus, alors qu'il est également, excusez du peu, président du Syndicat Mixte pour l'Aménagement et le Développement de l'Aéroport International de Tours Val de Loire (cf le lien ici).

    Que les socialistes locaux l'aient choisi contre la conseillère sortante PS, au mépris de la tendance à la parité entre hommes et femmes au sein du conseil général et contre l'avis de leurs instances nationales, alors même que ce désormais lointain transfuge du PRG – parti qui était devenu manifestement trop groupusculaire en Touraine pour ses ambitions politiques – est sans doute le plus politicard d'entre eux, tout ça, ajouterai-je, pour pouvoir mieux dégommer la Claudie au troisième tour, me laisse personnellement sans voix. Sans voix pour lui, en tout cas, puisque, si je puis moi aussi verser dans la confidence, je vais naturellement confirmer mon vote de dimanche dernier pour Christophe Boulanger, en espérant voir enfin un Vert accéder à l'assemblée départementale.

    RépondreSupprimer
  16. Yvette Ferrand semble bien amer...
    Tant il est vrai que malgré le scoop de Marisol, Claude Roiron a réussi à l'emporter sur les petits arrangements entre amis du PS. Un PS bien malade, trop embourbé dans ses alliances malsaines et en proie aux égo sur-dimensionnés.
    Permettez-moi une prophétie: ça ne durera qu'un temps, la rupture est consommée et un jour tomberont les pontes locaux, ayant eux-même sciés la branche sur laquelle ils se sont dans le passé perché.

    Votre devise semble être: vive le cumul des mandats et la promotion d'un poste fictif! Car Marisol Touraine, si elle ne renonce à l'un de ses mandats, ne sera pas présente aux deux, autant dire que son mandat de député sera privilégié, et qu'elle percevra les indemnités de présidente pour une fonction qu'elle n'exercera pas... encore une fois, le PS fait preuve d'une belle moralité...
    Ne vous étonnez pas cher Yvette de l'abstentionnisme, de la montée du FN et des prochains retours de bâtons, comme le dit un vieux dicton: on récolte ce que l'on sème...

    RépondreSupprimer
  17. yvette ferrand28 mars 2011 à 11:50

    pas amère du tout car ce travail en profondeur pour changer les pratiques avance très bien et puis quelle énorme réponse qui renvoit en miroir ce dont nous souffrons dans ce département et en particulier au CG...Et puis parler d'emploi fictif quand on s'appelle Claude Roiron c'est chercher de quoi se faire battre comme l'a prouvée la cour des comptes.
    Je vois que "les éléments de langage " de la présidente sont affutés pour ce soir,mais ça se voit,vous dites tous la même chose.Mais les faits sont têtus et vous n'y pouvez rien

    RépondreSupprimer
  18. Je ne suis pas Claude Roiron... ni de son équipe ou autre chose que vous sous-entendez...
    Je ne suis d'ailleurs pas politisée, je suis juste outrée par tant de conflits et de suffisance. De gauche, je vous regarde avec beaucoup de tristesse.
    J'ai eu l'occasion de croiser Claude Roiron comme Marisol Touraine, si l'humanité de la première saute au yeux la condescendance de la seconde fait froid dans le dos. Son intelligence est certaine, mais en tant qu'élu, un peu de proximité et d'égard ne serait pas de trop. Je vous fais part qui plus est d'un constat qui réside dans l'ébranlement d'un parti à l'échelle locale, à un an des présidentielles c'est bien dommage. Qui plus est, ces luttes ne font que le jeu des extrêmes, ne vous en déplaise.
    Qu'en à l'emploi fictif de Claude Roiron, il me semble qu'elle n'est pas la plus incriminée dans cette affaire.
    Et pourquoi les primaires ouvertes ne commenceraient pas ici? Histoire que les non instrumentalisés par un parti puissent s'exprimer, après tout, ce serait logique...

    RépondreSupprimer

Les commentaires ANONYMES ne sont pas acceptés. Merci de prendre au moins un pseudo SVP ;-)))

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...