Site Meter

vendredi 25 mars 2011

Ce que je retiendrais de Jean Royer... #RIP

Atlante -tiltshift-
Photo : Moi sur Flickr

Twitter et peu après les médias français ont annoncé cet après-midi la mort de l'ancien maire de Tours, Jean Royer. Comme je suis un (jeune !) tourangeau d'adoption, j'ai peu de souvenirs de celui-ci... Je suis donc allé faire une petite balade sur la toile pour voir qui il était et ce qu'il a fait : le tout est rassemblé dans le pearltree ci-dessous !



En fait, je ne retriendrais pas grand chose de Jean Royer, car je le connaissais pas :-/

PS. Allez donc faire un tour chez Matfanus qui a compilé ses "meilleurs billets" sur l'ancien maire.

PS2. La Nouvelle République proposera demain un Hors-série (0,9€) de 12 pages pour retracer la vie et les actions de Royer.

PS3. Je regretterais toujours pour ma part sa décision de construire l'autoroute A10 au milieu de l'agglomération, en enfouissant au passage l'ancien canal du Berry (qui aurait pu être rénové).

4 commentaires:

  1. yvette ferrand25 mars 2011 à 20:54

    Et moi je retiendrai que Royer avait refusé d'honorer,à la demande du DR Haffner,survivant de la rafle, le souvenir de dizaines d'enfants juifs raflés en Touraine le 16 juillet 1942.Enfants enfermés à l'école normale de st Symphorien puis séparés de leur mère et expédiés à Birkenau pour y être gazés;la plus petite avait 3 semaines,elle était née au camp de La Lande à Monts ou Royer était ...instituteur.
    Il a fallu attendre 2005 pour que leurs noms soient lus à la Mairie de Tours
    Ce soir ,je pense à eux.

    RépondreSupprimer
  2. @Yvette

    Merci de votre commentaire et effectivement, ce souvenir (ou cette pensée) mérite d'être évoqué ce soir...

    Je viens s'aller voir sa fiche wikipédia et je constate que tout un pan de sa vie avant 1958 n'y est pas... Si vous avez les connaissances ou ressources biographiques nécessaires, je vous encourage à modifier sa fiche car finalement à part ces positions sur la pornographie, très peu de chose de lui restera sur internet... Dommage :-/

    Je profiterai d'ailleurs demain du supplément de La NR pour me documenter et pour en connaître d'avantage sur cet homme.

    RépondreSupprimer
  3. Pour être exact, le comblement du canal reliant la Loire au Cher avait débuté en 1940, avec les déblais des immeubles détruits en centre-ville. Il fut achevé en 1960. L'idée de faire passer la déviation de Tours à cet emplacement remonte elle à la fin des années 40, les études étant déjà bien avancées lorsque JR arriva à la tête de la mairie de Tours en 1959. A vrai dire, quand bien même il y fut opposé, que pouvait-il faire, c'était le ministère qui décidait, puisque c'était lui qui payait. Saint-Pierre des Corps y était d'ailleurs vivement opposé à cause des destructions, alors que Tours ne perdait rien. Jean Royer, ne voyant en somme que des avantages à cet état de fait, fera ce qu'il pourra à son niveau pour que l'autoroute se réalise au plus vite.

    Cordialement,

    RépondreSupprimer
  4. @Hugo

    Merci pour ces précisions...

    RépondreSupprimer

Les commentaires ANONYMES ne sont pas acceptés. Merci de prendre au moins un pseudo SVP ;-)))

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...