Site Meter

dimanche 27 février 2011

PLU de la ville de Tours : la belle farce !



Peuples de la Terre, je réclame votre attention ! dit la voix et c’était merveilleux : un ton tétraphonique d’une admirable perfection, avec un ton de distorsion si bas qu’on en aurait pleuré. Ici le Sahlu-légat Vogon Sthyr, du Conseil de planification de l’hyperespace galactique, continua la voix, Comme vous le savez sans doute, les plans de développement des régions périphériques de la Galaxie requièrent la construction d’une voie express hyperspatiale à travers votre système solaire et, malheureusement, votre planète fait partie de celles que l’on va devoir démolir. L’opération va prendre un peu moins de deux de vos minutes. Merci.

La sono s’éteignit.

Une terreur incrédule s’abattit sur tous les peuples de la Terre. Une terreur qui progressait lentement parmi les foules rassemblées, comme s’il s’agissait de limaille sur un carton sous lequel on promène un aimant. La panique éclatât de nouveau, comme une envie de fuir, désespérée, mais il n’y avait nulle part où fuir.

Ce que voyant, les Vogons rallumèrent la sono pour faire remarquer : il est inutile de jouer la surprise : tous les plans du projet, ainsi que les avis de démolition sont placardés à votre délégation local du Plan, sur Alpha du Centaure depuis cinquante de vos années, vous avez donc amplement eu le temps de formuler des plaintes en bonne forme et il est un peu tard pour s’aviser de faire du foin là-dessus.
La sono se tut de nouveau et ses échos raisonnèrent à travers la campagne. Les énormes vaisseaux virèrent lentement dans le ciel avec aisance. Sous la coque de chacun d’entre eux s’ouvrit une écoutille, carrée, noire et vide.

Entre-temps, quelqu’un quelque part devait sans doute avoir saisi un émetteur radio et sélectionné une longueur d’onde pour renvoyer un message aux Vogons dans leurs vaisseaux, afin de plaider la défense de la planète : nul ne sut jamais ce qui s’était dit, seule fut entendue la réponse. La sono reprit du service : cette fois la voix était ennuyée : Qu’est ce que vous me chantez, vous n’êtes jamais allés à Alpha du Centaure ! Pour l’amour du ciel, Humains, ce n’est jamais qu’à quatre années-lumière, vous savez. Je suis désolé pour vous mais si vous n’êtes pas capables de faire l’effort de vous intéresser un peu aux affaires locales, je n’y peux rien. Qu’on arme les faisceaux démolisseurs !

La lumière se déversa des écoutilles.

Je ne sais pas, jaillis la voix dans la sono, foutue planète apathique, pas sympa du tout. Puis le micro fut coupé.

Il y eut un silence terrible et spectral.

Il y eut un bruit terrible et spectral.

Il y eut un silence terrible et spectral.

La flotte de construction de Vogon s’évanouit dans l’encre du vide étoilé.

[extrait: "Le Guide Galactique" de Douglas Adams -édition Denoël]


Voilà, à quoi je pense, quand je vois passer un truc (mais c'est rare !) sur le nouveau PLU (Plan Local d'Urbanisme) de la ville de Tours qui vise à remplacer le POS qui date (déjà !) de 1997 : au passage du Guide galactique qui décrit la destruction de la Terre par la flotte Vogon pour construire une autoroute hyperspatiale... Actuellement le PLU est consultable et ce jusqu'au 10 mars à la maire de Tours (entre autre - et pas sur Alpha du Centaure !)...

Si vous n'avez pas le temps d'y aller ou que vous ne pouvez pas vous déplacer, pas de panique, vous pouvez toujours vous renseigner sur le Net en allant sur le site de la ville de Tours prévu à cette effet (Urbanisme) ou sur le site de l'association Aquavit qui fait un énorme travail d'analyse et de vulgarisation (mais qui a oublié son référencement google :-/ )... En tout cas, vous ne pourrez pas dire que vous n'étiez pas au courant !

Je ne vais pas vous dire ce qui différencie le POS du PLU... Il faut juste savoir que le PLU est là pour valider les futurs projets de la mairie de Tours et rendre ces projets possibles... Ce qui change et qui est assez surprenant, c'est la taille des constructions autorisées dans des quartiers très limités mais pile-poil pour des projets de monsieur le maire, Jean Germain. La Nouvelle République, cette semaine, s'est émue (enfin ses lecteurs !) de la hauteur que pourrait atteindre certaines constructions (la tour de la gare par exemple) et fait écho au tract que distribue Aquavit... Mais c'est un peu tard, malheureusement :-///

Bon allez, pour terminer ce billet en image voici les deux principaux projets concoctés par la mairie de Tours en centre-ville et, qui soyons sûr ne seront pas remis en cause par une nouvelle majorité si la gauche perd les municipales tourangelles en 2014 : unanimité locale oblige !


Oh, la belle tour de 70 58 mètres !

La Tour Germain de la gare :

Avec l'arrivée du tramway à Tours, est prévue la construction d'une tour de 58 mètre de haut (au départ, elle devait être de 70 mètre !) à proximité de la fabuleuse façade classée de la gare, patrimoine inestimable tourangeau... Tandis que certains profitent de l'arrivée du tram pour aérer les villes, notre conseil municipal a choisi l'inverse en densifiant le quartier de la gare... étrange comportement :-/ Ce qu'il est certain, c'est qu'au niveau des futures perspectives, la gare sera fatalement écrasée par cette gigantesque tour... J'espère juste que l'architecte choisira des matériaux qui vieilliront mieux que ceux utiliser dans les années 60-70 et qui font de ces tours des verrues à ciel ouvert :-/

Oh, le bel hôtel de luxe !

Le haut de la rue Nationale :

A en croire le site Pensez Tours, ce qui manque à notre ville pour attirer les touristes, c'est un hôtel de luxe (4 à 5 étoiles minimum)... Franchement, il y a de quoi rire ! Mais la mairie a décidé de combler ce manque béant et atroce en détruisant le bâtiment devant l'école des Beaux-Art (qui sera remplacé par un musée d'art contemporain). Le reste du projet n'est que blabla. On ne va pas faire tout ça seulement pour un hôtel, non !

Bon, je laisse le Sahlu-légat Vogon Sthyr conclure :

Je suis désolé pour vous mais si vous n’êtes pas capables de faire l’effort de vous intéresser un peu aux affaires locales, je n’y peux rien. Qu’on arme les faisceaux démolisseurs !


PLU de Tours : la belle farce...

7 commentaires:

  1. Une enquête publique faite en catimini, la presse qui relaye peu dessus... dommage car cela engage la villes sur de nombreuses années ce PLU.

    RépondreSupprimer
  2. Par contre l'enquête publique c'est jusqu'au 10 mars et non le 03 mars

    RépondreSupprimer
  3. Tu peux faire un recours gracieux devant le tribunal administratif.

    RépondreSupprimer
  4. @Matfanus

    Je pense que la mairie a fait son job sur ce coup-là ! Peut-être y a-t-il eu des réunions publiques ? Par contre La NR a peu présenté les projets municipaux, il me semble ainsi que l'enjeu du PLU :-/ [Mais avec leur référencement google tout pourri, il est assez dur de vérifier après coup !]

    Maintenant, c'est aussi aux citoyens d'aller à la pêche aux infos et de se bouger le cul !

    @Des Pas Perdus

    Ah si c'est gracieux alors ^^

    J'aimerai surtout que nos dirigeants locaux arrêtent d'avoir des idées à la con !

    RépondreSupprimer
  5. @dadavidov :

    Pour la mairie et la presse : oui le minimum syndical a été fait, quoi que pour la presse, aucun dossier sérieux à ma connaissance n'a été consacré au PLU

    pour les citoyens, c'est ce que je disais après la polémique Femme-Loire : dommage que des sujets plus importants ne suscitent pas autant d'élan populaire...

    RépondreSupprimer
  6. Faut bien aider à vivre les copains du bâtiment....mode colère off.
    Tourisme de luxe : il me semble qu'il y a assez d'établissements du genre autour de Tours.

    RépondreSupprimer
  7. @Elmer

    Oh oui, ça ne manque pas... Mais JG veut offrir aux touristes prestigieux une vue sur la Loire de la terrasse de leur hôtel !

    RépondreSupprimer

Les commentaires ANONYMES ne sont pas acceptés. Merci de prendre au moins un pseudo SVP ;-)))

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...