Site Meter

vendredi 10 décembre 2010

Encore un préfet qui pète les plombs :-/



Arrêter un délinquant avant qu'il ne passe à l'acte !

Ce matin, j'ai failli avoir un accident de bagnole en entendant les propos du préfet de l'Allier, Pierre Manzani, à propos de la mise au frais d'un syndicaliste avant la visite de Nicolas Sarkozy à Mayet-de-Montagne le jeudi 25 novembre.

Voyez plutôt :

C'est peut être attypique dans la bouche d'un préfet mais je connais bien les manipulations gauchistes. Je ne me laisserai pas faire. Sur le fond s'agissant d'un dispositif de maintien de l'ordre d'une visite présidentielle, le rôle du préfet est que la visite ne soit pas perturbée... Si vous pensez que le préfet a le temps de vérifier si c'est M. Le Marrec, Mme Duchemol ou M. Dupeneu qui est train d'essayer de poser un tract ici, de coller une affiche illégalement là, et bien ces gens-là n'ont jamais fait d'orde public, et n'ont jamais fait mon métier. Et je dis aux gauchistes qui essayent d'utiliser cet évènement, vous n'y arriverez pas, je ne suis pas dupe et vous êtes des minables ! Est-ce que c'est clair ? La démocratie, ce n'est pas la cacophonie quand la voix de la Nation s'exprime... C'est mon rôle, mon rôle imminent d'y veiller, j'y veille. Et j'ai réussi. J'ai été dans le passé un militant gaulliste. Et oui, le préfet ne cache pas son passé. Moi, j'ai collé des affiches aussi. J'ai aussi passé du temps dans des postes de police. J'ai jamais déposé plainte. C'est la différence entre un gaulliste et un gauchiste. un gaulliste est plus sportif. Je n'ai de leçons à recevoir en matière de liberté publique et de République, de personne... Vous m'entendez bien de personne !

Ces propos sont complètement hallucinants et montre bien la pression qui s'exerce sur les préfets pour ne pas subir la fureur présidentielle en cas de problème... On savait que lors des déplacements présidentiels (depuis celui raté dans la Manche), les lieux étaient évacués de la population locale et bunkérisés afin d'éviter tout risque de manifestations.

Maintenant, les gendarmes se sentent obliger d'enfermer d'éventuels trublions avant la visite de Nicolas Sarkozy... Je crois que ce préfet a ,contrairement à ce qu'il peut dire, vraiment besoin qu'on lui rappelle les limites à ne pas dépasser dans un état de droit ! J'espère que la plainte de M. Le Marrec lui fera comprendre son erreur !


7 commentaires:

  1. J'ai assisté à des pétages de plomb de Préfet, mais c'était dans des couloirs ou en réunion. Cela arrive avec la pression (et le melon aussi souvent)...
    Mais là ! devant des journalistes, et traiter les gens de minables et de gauchistes, il faudrait qu'il soit viré, cela lui donnerait une belle leçon, à lui qui prétend ne pas avoir besoin d'en recevoir !

    RépondreSupprimer
  2. Savez-vous qui est vraiment ce Pierre Manzani ? http://www.plumedepresse.net/menteur-comme-un-prefet-dextreme-droite/

    RépondreSupprimer
  3. Penser qu'un pouvoir puisse mettre en place une chape de plomb via quelques fonctionnaires est un mythe

    Extrait d'une interview du préfet. Il avait prévenu
    http://www.infomagazine.com/article/sujet-12366,pierre-monzani-je-deteste-la-sinistrose.html

    RépondreSupprimer
  4. Le papier d'Olivier Bonnet est très complet.

    RépondreSupprimer
  5. @See Mee

    ça me répugne qu'un type qui tient de tels propos représente et parle au nom de l'Etat :-/

    @Olivier Bonnet

    Merci pour le lien et la citation... Très bon billet instructif.

    @Nicolas

    J'espère qu'il sera condamné au tribunal !

    @Nicocerise

    Le respect de l'ordre public ne peut pas tout justifier : "la fin de justifie pas les moyens"

    @Yann

    Oui, très bon billet...

    RépondreSupprimer
  6. mais si ça se trouve, le syndicaliste préparait un attentat ? il allait tout faire sauter ???

    RépondreSupprimer

Les commentaires ANONYMES ne sont pas acceptés. Merci de prendre au moins un pseudo SVP ;-)))

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...