Site Meter

mercredi 17 novembre 2010

Petit conseil d'ami aux héritiers Wildenstein...



Photo : France-Soir

J'ai appris ce matin sur France Info le décès de Sylvia Roth, veuve du collectionneur milliardaire Daniel Wildenstein... Cette affaire beaucoup médiatisée que l'affaire Woerth/Bettencourt possède pourtant des ingrédients explosifs !

France-Soir en novembre 2009 résumait bien l'affaire :

"Pour saisir les méandres de cette saga familiale et des milliards d’euros en jeu, il faut remonter au décès de Daniel Wildenstein, l’un, sinon le marchand d’art le plus réputé du monde. Il a épousé Sylvia Roth en 1978, avec laquelle il vivait depuis plus de quarante ans. Or Alec et Guy, ses deux fils, issus d’un premier lit, se refusent à partager les droits successoraux qui s’ouvrent au décès de l’illustre collectionneur. Trois semaines après la mort de leur père, les deux frères persuadent leur belle-mère que le défunt Daniel n’est plus le très riche galeriste jadis célébré. Histoire de lui faire passer la pilule, ils lui font part d’une dette fiscale de 10 millions d’euros qu’elle devra honorer si elle ne décline pas le cadeau – empoisonné, assurent-ils, la main sur le cœur. Pour rendre crédible leur version, les fistons s’empressent de lui envoyer Me Chartier, leur conseil, qui fait aussitôt parapher à la veuve un document au terme duquel Sylvia Wildenstein renonce d’elle-même à la succession. La contrepartie de ce cavalier tour de passe-passe ? Une rente annuelle de 400.000 euros nette d’impôts, ainsi que l’usufruit d’un appartement de 592 mètres carrés, sis en bordure du bois de Boulogne. Autant dire bagatelle, vu la notoriété du patrimoine de la famille Wildenstein. Tout était presque acté lorsque les beaux-fils commettent l’erreur funeste de soustraire à leur belle-mère la propriété de ses quatre pur-sang…"


En fait la fortune de Daniel Wildenstein s'élevait à plusieurs milliards mais était bien planquée dans des trusts hébergés dans des paradis fiscaux (qui n'existent plus, nous dit-on !)...

Ah oui, j'oubliais ! Guy Wildenstein est un généreux donateur de l'UMP, membre du Premier Cercle... Il est aussi responsable de la section UMP des Etats-Unis pour rameuter les français de l'étranger (de droite) pour voter aux élections présidentielles ! En outre, cette succession aurait été suivie personnellement par les ministres du Budget, malgré les liens qui unissent cette famille à l'UMP. "Conflits d'intérêt" diraient les mauvaises langues !

Donc, voici mon petit conseil (d'ami !) aux héritiers Wildenstein : puisque le décès de Sylvia va immanquablement ré-ouvrir la succession, ils ont tout intérêt à prendre un bon avocat (par exemple, Olivier Maurice, l'avocat des Karachi !) et demander des comptes à tontons Guy et Alec ! Histoire de rapatrier 3 ou 4 milliards d'euros en France...

Ça serait bon pour tout le monde : pour eux et pour nous (les contribuables !)...

PS. J'aurai bien mis en lien le résumé audio par Poincaré ce matin sur France Info mais ce reportage n'est pas disponible :-/ Vivement qu'ils fassent une refonte du site !


0 réactions:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires ANONYMES ne sont pas acceptés. Merci de prendre au moins un pseudo SVP ;-)))

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...