Site Meter

mercredi 10 novembre 2010

La faute de monsieur Baumel...


Hier a été annoncée la décision de Laurent Baumel, le maire PS de Ballan-Miré, de mettre un terme à la convention de jumelage avec la ville d'Oswiecim (Pologne) qui abrite le camp d'extermination d'Auschwitz...
La ville de Ballan-Miré est jumelée avec cette ville polonaise depuis plus de 20 ans... Des liens se sont donc créés entre les habitants au fil des échanges et des visites de chacun... Ce jumelage ne concerne donc pas seulement deux mairies en tant que telles, mais aussi les associations, les enseignants qui entretiennent et travaillent sur la mémoire de la Shoah, mais aussi les habitants...

Le premier article que j'ai lu sur le sujet m'a plutôt scandalisé : c'était celui de Bruno Pille dans la Nouvelle République... Car j'ai mal compris les motivations du maire : après relecture il s'avère que l'article est particulièrement mal écrit et qu'il ne permet pas de bien comprendre la problématique de cette rupture de jumelage. Heureusement le billet de Libé Orléans paru ensuite est beaucoup plus clair sur la situation !

Bruno Baumel met un terme à son jumelage car l'actuelle mairie d'Oswiecim aurait tendance à vouloir banaliser voir oublier le camp d'extermination présents sur sa commune... Et M. Baumel ne voudrait pas cautionner cette action par son jumelage... L'argument est justifiable mais j'espère juste qu'il n'est pas fallacieux :-/ Surtout quand le maire déclare : « Tout le monde sait que ce doit être joyeux (ndla : un jumelage). Lever le coude, ça devient difficile. »... On peut se demander si tout ceci n'est pas un prétexte pour mettre en place un jumelage plus traditionnel et plus festif !

La solution aurait été peut-être de maintenir ce jumelage afin de continuer à maintenir le lien entre les habitants des deux villes et poursuivre le travail de mémoire, et enfin de trouver une deuxième ville  de jumelage, beaucoup moins chargée symboliquement ! En tout cas, M. Baumel aurait du avant toute chose demander l'avis de ses concitoyens !

Pour ne pas oublier la Shoah :
[vidéo] Le documentaire "Arbeit macht frei"
[vidéo] La Shoah de Claude Lanzmann

6 commentaires:

  1. Oui, compliqué... Mais je ne le trouve pas très net sur "cette histoire" :-/

    RépondreSupprimer
  2. @Gaël

    Idem ! [Mais si c'est compliqué, on prend des gants et on se concerte !]

    RépondreSupprimer
  3. Dada,

    C'est pour ça que mon com était laconique...

    RépondreSupprimer
  4. Mouais, les arguments de M. Baumel ne me convainquent pas. Ayant habité Ballan à l'adolescence, je sais que ce jumelage permet aux collégiens d'avoir une approche justement des camps d'Auchwitz, ma soeur les avait visité lors de son voyage scolaire en Pologne.

    Pas terrible le maire sur ce coup là

    RépondreSupprimer

Les commentaires ANONYMES ne sont pas acceptés. Merci de prendre au moins un pseudo SVP ;-)))

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...