Site Meter

vendredi 9 juillet 2010

WoerthGate / Mediapart : un prétexte pour légiférer et museler la Presse ?



L'Elysée et l'UMP crient victoire ce matin suite à la rétractation (partielle) des propos de Claire Thibout, l'ex-comptable de Liliane Bettencourt. Heureusement, ce que j'entends à la radio depuis ce matin montre que les médias nuancent l'enthousiasme du Parti Majoritaire Minoritaire, et que les questions posées par les enregistrements des conversations de De Maistre/Bettencourt n'ont toujours pas reçu de réponses concrètes...

Néanmoins, comme me l'apprend LCI, une député UMP, Muriel Marland-Militello souhaite prendre prétexte de l'affaire Woerth/Bettencourt et son traitement par le journal en ligne Médiapart pour légiférer sur le droit d'informer :

A l'Assemblée, Muriel Marland-Militello (UMP) qui s'était déjà indignée récemment de la publication par L'Express d'éléments du dossier médical de Johnny Hallyday, a conduit l'offensive au nom de la "liberté de la presse". Elle entend déposer une proposition de résolution qui "précisera l'équilibre entre le droit d'informer, le droit au respect de la vie privée et des informations couvertes par des secrets professionnels". Dans son texte, on peut lire : "Le droit d'informer doit se fonder sur une information obtenue de manière légale, loyale, et elle doit être exacte, objective, pertinente et répondant aux exigences fixées par la loi et la jurisprudence. Toute violation de ces principes est inacceptable et doit être condamnée, à commencer par les journalistes eux-mêmes afin de sauvegarder leur déontologie"


Restons vigilants :-///

Source : Jean Zeid sur twitter

0 réactions:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires ANONYMES ne sont pas acceptés. Merci de prendre au moins un pseudo SVP ;-)))

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...