Site Meter

mardi 15 juin 2010

Façon de retwitter : faut-il psychanalyser le twittos ?



Photo : c0d3in3 sur Flickr

Depuis quelques temps, je lis le blog de Jean-Nicolas Reyt, spécialisé dans les réseaux sociaux… Je suis tombé sur son blog au détour d’un tweet. Jean-Nicolas me suivait sans que je ne le fasse en retour (c’est mon droit !) et m’a « quitté » il y a quelques jours (c’est son droit !) mais sans répondre à mon tweet d’adieux… snif !

Aujourd’hui Jean-Nicolas a fait un beau billet (façon magazine féminin !) où il définie des profils psychologiques en fonction de la façon de retwitter :

Le retweet simple : RT @[auteur] [contribution]

Il souhaite laisser la paternité de la contribution à l’auteur.
Il montre clairement qu’il ne fait que relayer un message.
Il juge la source suffisamment intéressante pour la faire découvrir à ses followers.

Là, je suis d’accord…

Le retweet éclair : utilisation de la fonction retweeting officiel

Il fait confiance à l’auteur au point de ne pas vérifier le véritable contenu qu’il transfère à ses followers.
Il tweete au petit bonheur la chance tout ce qui semble se rapprocher de sa ligne éditoriale.
Il a toutes les chances d’avoir peu de followers.
Là, ça se complique… Personnellement, j’utilise la fonction officiel plutôt que le RT traditionnel pour une raison de rapidité (c’est juste !) quand je ne vois rien à ajouter et que je veux m’épargner un copier-coller ! Il m’arrive aussi, quand je vois un retweet traditionnel dans ma time line, d’aller rechercher le tweet originel et de retwitter celui-ci avec la fonction intégrée… Je trouve ça plus joli à regarder :) et tant pis pour celui qui m’a fait découvert l’information !

En tout cas, je ne vois pas en quoi l’utilisation de cette façon de retwitter est moins un gage de fiabilité que le retweet traditionnel ! Si tous les twittos vérifiaient les tweets (ou ce qui est contenu), ça se saurait :))) Et je ne parle pas du “petit bonheur la chance” ou du nombres de followers…

Le retweet personnalisé : utilisation du retweet traditionnel (RT) avec un commentaire avant ou après

Il laisse la paternité de la contribution à l’auteur.
Il voit la communication comme bi-latérale et non comme le transfert. automatique de messages.
Il apporte une valeur ajoutée à ses followers, par exemple pour faire une recommandation.
Là, je suis d’accord… Mais je ne vois pas forcément le commentaire comme une valeur ajoutée à proprement parler… Il s’agit aussi d’une réaction à chaud à un tweet ou pour intéragir avec la personne retwittée !

Le retweet où l’auteur se transforme en « référence » : utilisation du Via

Il est soucieux d’apparaitre comme étant à l’origine du message.
Par honnêteté, il cite tout de même l’auteur en le rétrogradant au statut de référence.
Il a probablement une grande communauté qui le suit.
Là encore, je ne suis pas tout à fait d’accord… J’utilise cette méthode pour deux raisons principalement :
Quand le tweet est une succession de RT, je ne trouve pas ça esthétique et en général je fais un RT traditionnel en mettant ma source en via ainsi que le premier auteur du tweet !
Si je trouve le contenu du tweet pas assez explicite ou clair, je reformule le contenu et met la source en via !

Je ne cherche pas donc à apparaître comme l’auteur du tweet de référence, et c’est aussi pourquoi je source mon tweet… Ici aussi, mon nombre de followings ne rentre pas en considération :)

Le retweet sans auteur ni source : pas de source (site ou twittos d'origine)

Il maquille un retweet en une contribution originale de sa part.
Il veut éviter que ses followers découvrent un nouvel utilisateur et se détournent de lui.
Il veut se positionner au sommet de la pyramide d’information. Il ne relaye pas, il est une source à lui tout seul.
Il est influent ou rêve de l’être.
Là, je ne me sens pas concerné car je ne fais (pratiquement !) jamais ça… En général, je source toujours un info soit avec le site entre parenthèses, soit avec le twittos qui m’a fait découvrir cette information ! Et comme je n’ai pas fait d’études de psychologie, je ne me sens pas apte à définir le portrait type du twittos qui use (et abuse) de cette façon de faire !

Voilà, pour finir, Jean-Nicolas a bien défini les 5 façons de faire du retweet mais je ne suis pas d’accord avec sa façon réductrice de classer le twittos… Il y a différentes façons de faire en fonction des circonstances et surtout les 4 premières me paraissent assez équivalentes et légitimes… le principale étant de diffuser de l’information pertinente et fiable (si possible !).

A bon entendeur, salut !

PS. Sympa... avec 3 liens et un tweet, il va surement monter au wikio ;)))


6 commentaires:

  1. Hello!

    Pour le retweet éclair, je pense que mon propos n'était pas clair. Je ne fais pas référence à la fonction native de twitter, mais aux utilisateurs qui retweetent tellement vite qu’ils ne peuvent pas avoir eu le temps de lire l’article en entier.

    Concernant la chaine de RT, je suis tout à fait d'accord avec toi, comme je l'ai aussi signalé dans l'un des commentaires de mon blog.

    Je pense que nous sommes donc d'accord sur le fond de chacun des points!

    Merci pour cet article,

    Jean-Nicolas

    RépondreSupprimer
  2. Oui sur le fond...

    Mais comme j'utilise 4 (sur 5) façons de retwitter différentes, il me paraît assez difficile de me "cataloguer" :)

    RépondreSupprimer
  3. @Nicolas

    C'est vrai... Il ne parle pas du retweet entre guillemets !

    RépondreSupprimer
  4. C'est un tort ! C'est ce qui proposé par l'application "officielle" Twitter sur l'iPhone.

    RépondreSupprimer
  5. @Nicolas

    Moi, j'aime pas trop cette façon de retweeter... pas très clair !

    Mais si c'est l'appli officielle...

    RépondreSupprimer

Les commentaires ANONYMES ne sont pas acceptés. Merci de prendre au moins un pseudo SVP ;-)))

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...